D’Ambuliz à Silbo : une équipe investie dans l’approche globale des flux patients

Créée en 2018, Ambuliz a changé de nom trois ans plus tard pour devenir Silbo, s’inscrivant dans la gestion du flux patient dans sa globalité. Ce choix stratégique a été largement suivi par les équipes qui, sensibles à la finalité de leur travail, tirent une certaine satisfaction à offrir aux soignants un véritable outil de performance opérationnelle. Cette entreprise au cœur de l’humain poursuit sa démarche et recrute aujourd’hui des profils aussi sensibles que compétents. 

 

De 2018 à 2020, Ambuliz matérialise une nouvelle approche du flux patient

 

Ambuliz, un nom évocateur pour la gestion des transports sanitaires

C’est en 2018, à la suite de la réforme du marché des transports sanitaires, que les premières versions d’Ambuliz ont été déployées. Une opportunité pour proposer aux établissements de santé un outil innovant, en phase avec les nouvelles réglementations et qui permet aussi aux soignants d’optimiser leurs demandes de transport.

 

Prise de conscience de l’étendue des besoins des utilisateurs

Au-delà du gain de temps apporté par la plateforme, ce qui ressort de cette première année de de déploiement c’est surtout une prise de conscience. A l’hôpital, les soignants croulent sous une multitude d’autres tâches récurrentes et à faible valeur ajoutée qui méritent aussi des solutions pour se dégager du temps : la gestion du brancardage, des lits ou du bionettoyage par exemple.

 

Une phase d’accélération en pleine crise Covid

En pleine pandémie, Ambuliz s’est vue confier par un de ses clients la mise en place d’un outil de gestion des lits pour leurs établissements. Dès avril 2020, les premières versions ont pu être testées en conditions réelles et déployées. Rapidement, l’entreprise a reproduit avec méthode cette solution pour l’appliquer à d’autres établissements.

 

En 2021 Ambuliz devient Silbo pour marquer son approche globale du flux patient

 

Le discovery : reconsidérer son projet pour mieux répondre aux besoins

Ambuliz entame début 2021 une phase de discovery. Trois mois au cours desquels les équipes sont retournées sur le terrain pour reconsidérer le flux patient dans sa globalité et non plus juste sous le prisme du transport sanitaire. Pour aider les professionnels de santé à retrouver du temps pour soigner, c’est sur l’ensemble des mouvements des patients qu’il faut leur apporter des outils. Cette solution globale porte un nouveau nom : Silbo.

 

Une stratégie qui évolue et des équipes qui s’étoffent

Les résultats de la phase de discovery ont été partagés avec les collaborateurs. « On est repartis de zéro. Toute l’équation a été reprise à la base : les produits, les systèmes, tout ! » précise Antoine Bohuon, CEO et fondateur. « Nous nous sommes rassemblés et avons réaligné nos méthodes pour redéfinir la mission de la boîte dans une approche globale du flux patient ».

Ce changement stratégique a impliqué des recrutements, surtout en recherche et développement. En quatre ans, les effectifs sont passés de 6 à 20 personnes. Le board s’est également structuré avec quatre composantes : l’entrepreneur (Antoine Bohuon), le métier (Vivalto Santé Investissement), la finance (Epopée Gestion), l’industriel (Christophe Boutin, ex-CEO de Maincare). Des profils complémentaires, qui disposent tous de plusieurs années d’expérience dans le secteur de la santé.

 

 

« Silbo va révolutionner la manière de travailler dans les établissements de santé. »

 

 

2022 : Silbo rassemble des équipes portées par leur intérêt pour la santé

 

Des profils spécialisés dans la donnée et dans l’organisation des établissements de santé

Aujourd’hui, Silbo recherche dans un premier temps à renforcer les équipes avec des profils spécialisés dans l’organisation des établissements de santé. Ces personnes vont définir précisément les objectifs. Un deuxième niveau de recrutement interviendra ensuite pour développer les performances de l’entreprise en gestion de la donnée dans le cadre de cette organisation.

 

Entre compétences et quête de sens : les particularités du secteur de la santé

La e-santé est un domaine particulier, plus lent et moins rémunérateur que d’autres comme la fintech ou encore la blockchain. Au-delà des compétences, un minimum de sensibilité pour le sujet est un moteur essentiel pour trouver son compte dans ce travail. 

Au sein de l’équipe, les profils tech sont chassés tous les jours pour aller travailler dans d’autres secteurs. Mais ils sont sensibles au fait de travailler pour une mission d’intérêt. « Le secteur t’oblige à ne pas être trop arrogant, on ne sauve pas de vies, on n’est pas non plus ceux qui opèrent » témoignent les collaborateurs régulièrement envoyés sur le terrain.

Sentiments de satisfaction et d’utilité dans le travail

« Aujourd’hui, voir l’équipe qui tourne, qui s’est structurée pour devenir autonome sur tous les sujets, c’est hyper intéressant » indique Antoine Bohuon. Un sentiment partagé par de nombreux salariés qui évoquent, avec leurs mots, « une boîte dans laquelle on est vraiment écoutés », « un grand respect du travail des uns et des autres » ou encore « chacun d’entre nous est entièrement porteur du projet Silbo ». Et ce qui ressort à l’unanimité, c’est le sentiment de rendre service aux soignants. « Au moins, on contribue à l’amélioration de quelque chose d’utile à la société » conclut le fondateur de Silbo.

 

 

De l’observation sur le terrain en continu, des déploiements de systèmes, des retours utilisateurs, une phase de discovery et un changement de nom : en presque quatre ans Silbo s’inscrit concrètement dans une approche globale du flux patient. Aujourd’hui l’entreprise confirme sa démarche vers la performance opérationnelle et renforce ses effectifs, en restant autant centrée sur les compétences techniques que sur l’humain.

Renforcer la responsabilité des soignants grâce au numérique

Renforcer la responsabilité des soignants grâce au numérique

Qui est responsable dans un hôpital en crise ? Lorsque les situations se compliquent, peut-on parler de responsabilité pour les professionnels de santé qui font de leur mieux avec les moyens du bord ? Alors que certains voient la numérisation de la santé comme une...

Alexandre, réguler les transports sanitaires en toute intelligence

Alexandre, réguler les transports sanitaires en toute intelligence

Depuis bientôt un an, Alexandre Rousseau fait partie de l’équipe de régulation pour l’activité Transport sanitaire de Silbo. A l’instar d’un chef d’orchestre, il vérifie, dispatche et assiste chaque mission pour que tous les patients, on a bien dit tous, puissent être...

Retour sur SantExpo 2022

Retour sur SantExpo 2022

Découvrez Silbo à travers les retours de nos visiteurs sur SantExpo 2022. Une proximité avec nos clients pour proposer les meilleures solutions possibles J'étais à l'instant avec le directeur informatique d'un établissement public lyonnais qui a des problématiques de...