Renforcer la responsabilité des soignants grâce au numérique

Qui est responsable dans un hôpital en crise ? Lorsque les situations se compliquent, peut-on parler de responsabilité pour les professionnels de santé qui font de leur mieux avec les moyens du bord ? Alors que certains voient la numérisation de la santé comme une automatisation des soins, voyons comment une gestion efficace des données fournit les éléments indispensables pour prendre les bonnes décisions. 

 

Donner aux soignants les moyens de leur responsabilité

 

Une dégradation profonde des conditions de travail

Alors que la pandémie de Covid-19 se calme, les urgentistes affirment n’avoir jamais connu une telle tension avant la période estivale. Il y a quelques semaines dans un service d’urgences, jusqu’à 90 % infirmières et aides-soignantes étaient en arrêt-maladie pour « état d’épuisement et de mal-être » selon les représentants syndicaux (1). Aujourd’hui, ce sont 120 services hospitaliers de France métropolitaine qui sont contraints de limiter ou de fermer leur activité. De Cherbourg à Marseille, sans oublier Bordeaux ou Chinon : la crise n’épargne ni les grandes villes, ni les plus petites. Soixante départements s’apprêtent à passer l’été privés d’urgences ou de maternité (2).

 

Des soignants en manque de moyens

Dans les services qui restent ouverts, les effectifs ne sont pas à la hauteur des besoins des populations. « On se le dit depuis des mois, on est maltraitants » témoigne une jeune infirmière. Âgée de 25 ans, elle est en charge de 23 patients à elle toute seule, soit 2 à 3 fois plus que le ratio normal. Impossible pour les personnels hospitaliers d’exercer correctement leur responsabilité médicale dans de telles conditions.

 

Se recentrer sur la responsabilité des personnels médicaux

« Aujourd’hui dans le secteur de la santé, la responsabilité est un sujet qui n’est pas suffisamment abordé alors qu’il est essentiel » rappelle Antoine Bohuon, CEO et fondateur de Silbo. Confrontés à des situations complexes où ils ne peuvent plus mener leur mission dans de bonnes conditions, les personnels de santé s’usent, perdent pied et démissionnent, entretenant la spirale de l’hôpital en crise. Ils ne disposent plus de moyens à la hauteur de leur responsabilité.

 

Le numérique : un outil qui renforce la responsabilité des soignants

 

Renforcer la place de l’humain dans la santé

L’enjeu de Silbo est avant tout humain : il s’agit de redonner aux professionnels de santé la capacité de soigner vraiment. Comment, dans ce quotidien à flux tendu envahi de tâches administratives, leur dégager du temps pour qu’ils puissent prendre des décisions sereinement et pratiquer les bons gestes au bon moment ? C’est la question à laquelle les équipes de Silbo s’efforcent de répondre depuis la création de l’entreprise en 2018.

 

« Silbo fournit aux soignants des outils qui leur permettent d’exercer pleinement leur responsabilité. »

 

Automatiser les flux d’information pour prendre les bonnes décisions

Silbo fournit aux soignants des outils qui leur permettent d’exercer pleinement leur responsabilité. La plateforme collecte les informations et les transmet aux soignants, au bon format et en temps voulu : des éléments clés pour les aider dans leur prise de décision. Le numérique ne choisit pas à leur place mais leur apporte juste les éléments pour les conduire aux meilleurs choix en faveur des patients.

 

Le numérique, un outil qui favorise l’humain dans la santé

 

Sortir du débat entre automatisation et humanisation

On oppose, à tort, l’automatisation des données à la responsabilisation des soignants. « L’automatisation n’est pas une solution à envisager, d’ailleurs personne à l’hôpital ne souhaite se déresponsabiliser de ses décisions pour les confier à une machine » rapporte le dirigeant de ses nombreuses observations sur le terrain. Qu’ils soient médecins, infirmiers ou aides-soignantes, ils n’ont qu’une seule envie : bien faire leur travail, au service des patients. Ce sont tous des professionnels responsables, qui savent prendre des décisions. Malheureusement, l’hôpital en manque de moyens n’est pas en mesure de leur fournir les éléments nécessaires pour exercer leur responsabilité dans de bonnes conditions.

 

Des solutions performantes pour l’hôpital d’aujourd’hui

Combien de temps faut-il attendre pour mettre en place des outils adaptés aux établissements d’aujourd’hui ? Des études menées par le KLAS, un groupe de recherche américain spécialisé sur le secteur de la santé électronique, montre que plus l’EHR (Electronic health report, dossier patient numérique) apparaît utile aux infirmières, moins celles-ci manifestent de symptômes d’épuisement (3). Un outil déjà prometteur pour reconstituer des équipes solides et rendre aux soignants la possibilité d’exercer sereinement leurs responsabilités.

 

 

Appliqué à la santé, le numérique se révèle être un outil puissant au service des professionnels hospitaliers. On ne parle pas là de l’hôpital de demain, mais bien de celui d’aujourd’hui. Une gestion optimisée des flux patients fait partie des leviers qui redonnent dès maintenant aux soignants des moyens à la hauteur de leur responsabilité, en phase avec les besoins de leurs patients.

 

 

Sources :

(1) Le Monde, A l’hôpital d’Orléans, les urgences craquent, 4 avril 2022.

(2) Le Figaro, Hôpital : au moins 120 services d’urgence en détresse, 20 mai 2022.

(3) Healthcare IT News, Nurses most likely clinicians to leave jobs, new KLAS survey shows, de Kat Jercich, 13 avril 2022.

Plus qu’un logiciel, un service complet pour les soignants

Plus qu’un logiciel, un service complet pour les soignants

Comment répondre efficacement aux besoins d’une organisation aussi complexe que celle des hôpitaux ? Grâce à une solide relation client, ancrée sur le terrain, Silbo offre une solution complète de gestion des flux patients. Depuis ses débuts, l’entreprise mise sur un...

Alexandre, réguler les transports sanitaires en toute intelligence

Alexandre, réguler les transports sanitaires en toute intelligence

Depuis bientôt un an, Alexandre Rousseau fait partie de l’équipe de régulation pour l’activité Transport sanitaire de Silbo. A l’instar d’un chef d’orchestre, il vérifie, dispatche et assiste chaque mission pour que tous les patients, on a bien dit tous, puissent être...